Autres pages traitant de ces sujets : Référence(s) légale(s) : Révision : 29/11/2016
AGW 13/06/2013 / AGRBC 10/10/2002 / BVR 09/02/2007


Légionelle - Conclusions

Il ne fait pas de doute aujourd’hui que la présence de légionelles dans les installations d’eau constitue un véritable problème sanitaire. Les épidémies survenues ces dernières années attestent clairement de la nature fatale de la Légionellose. Les installations sanitaires et les conditionnements d’air sont réellement des foyers potentiels d’infection par la bactérie.

 

Certains grands Pays, comme la France, l’ont bien compris, à un tel point que la prévention contre la légionelle y est actuellement beaucoup plus légiférée qu’en Belgique et que les systèmes de contrôle et d’entretien des installations sanitaires y sont très stricts et détaillés. 

La Fédération Wallonie-Bruxelles se doit de se donner les moyens d'y parvenir également, même si cela nécessite parfois la prise de mesures contraignantes ou un changement des comportements.  L'objectif n'est pas de tomber dans une sécurisation à outrance qui, de par les investissements financiers qu'une telle situation pourrait engendrer, placerait l'Administration générale de l'Infrastructure devant un mur insurmontable.

 

Optimiser les installations sanitaires et de conditionnement d’air demandera que l'on se donne le temps et les moyens. Dans ce contexte, ce travail de fin de stage m’a permis de développer une méthode d’analyse des risques applicable dans tout type de bâtiment.

Une Circulaire Ministérielle contre la légionelle en découlera comprenant une description des installations types à réaliser lors de nouvelles constructions et une check-list type à suivre avec les traitements curatifs ou les rénovations adéquates pour les installations existantes.

 

Appliquer cette Circulaire ne sera pas chose simple mais le risque de Légionellose est une problématique qui est l'affaire de tous, en particulier de l'employeur, du conseiller en prévention, de la ligne hiérarchique et des travailleurs.  Chacun a le devoir de s'y investir !