Autres pages traitant de ces sujets :Révision : 01/12/2017


Equipement de travail - Travaux en hauteur

D ans le cadre des obligations de l’employeur (et par mandat, des Chefs d’établissements) qui découlent des impositions de la loi du 4 août 1996 relatives au bien-être des travailleurs dans l’exécution de leur travail et ses arrêtés d’application, la mise en place d’une politique de prévention est un pilier essentiel dans la gestion de la sécurité des établissements scolaires.

Cette politique de prévention se base sur l’analyse des risques présents sur les lieux de travail. Il n’est donc pas possible d’envisager une quelconque gestion de la sécurité sans connaître et maîtriser les risques liés aux activités des travailleurs (et des élèves) au sein de l’établissement.

Parmi les activités les plus ‘accidentogènes’ celles représentées dans le qualifiant par les travaux pratiques en atelier sont prépondérantes.

C’est pourquoi, la Direction du SIPPT a souhaité mettre à votre disposition une application permettant de déceler et d’analyser la plupart des risques présents dans les ateliers scolaires comme dans les ateliers des ouvriers d’entretien présents dans les établissements scolaires.

Il est nécessaire de souligner qu’une analyse des risques est par nature ‘pluridisciplinaire et collégiale’ c’est-à-dire que l’utilisateur, la ligne hiérarchique et le Conseiller en prévention, les représentants syndicaux travaillent en ‘symbiose’ afin de réaliser cette étude.

 Nota : L’analyse des risques ne peut être visée que par un Conseiller en prévention de niveau 2 au minimum.

 Programme Ateliers


puce

Check-listes « administratives »

Les check-listes administratives sont divisées en trois catégories :

-     Check-liste « Renseignements généraux » : permet d’orienter les contrôles de la tenue des divers documents obligatoires en matières de sécurité (désignation du CPL, Registre de sécurité, etc.)

-     Check-liste « contrôles périodiques » : permet d’orienter les vérifications en matière de « contrôles réglementaires » ;

-     Check-liste « Formation » : permet d’orienter les recommandations relatif aux diverses formations nécessaires en matière de sécurité.
 

puce Check-listes « bâtiment »

La check-liste bâtiment permet d’orienter le contrôle du respect des obligations relatives à la sécurité des occupants. Cette Check-liste comprend d’une part les mesures à charge de l’établissement scolaire (ordre, propreté, stockage des produits dangereux, etc.) et d’autre part les mesures à charge de l'Administration générale de l'Infrastructure (sécurité incendie, installations techniques, etc.).
 
puce Check-listes « machines »

Afin de faciliter la réalisation des analyses de risques par l’employeur, sa ligne hiérarchique et la rédaction du rapport par le conseiller en prévention, le Fichier Excel comprend les check-listes de contrôles relatives aux machines suivantes :
 

Atelier « Machine-outil »

 

Atelier « Cuisine/boucherie »

Atelier « Menuiserie »

Atelier « Horticulture »

Atelier « Mécanique auto. »

 

Atelier « fer »

 

Atelier « Carrosserie »

 

Atelier «Maçonnerie »

 

Chaque check-listes « Machines » a été créées sur base de l’annexe 1 de l’AR du 12/08/1993 et en ne prenant en compte que les points qui leur sont applicables.


Logiciel nécessaire à l'exécution : Suite Office v.2000 (installation minimale de Word et Excel)

Pour toute question sur l'exploitation de ce programme ou son support technique :

adresser un courriel à l'adresse Sebastien.Dufour@cfwb.be

Le protocole d'installation doit être suivi scrupuleusement pour permettre un
fonctionnement correct du programme

Dans l’espace disque dur « C : »,

  • créer un répertoire commençant obligatoirement par W et suivi du nom de l’utilisateur (votre nom).

    Exemple : WDUPONT
     

  • Dans ce sous répertoire "Wxxxxx"

    Exemple : dans WDUPONT, créer un répertoire « Ateliers ».

 

 

Dans ce répertoire « Ateliers »,

  • Coller les 2 fichiers précédents :

 

Le répertoire  "Wxxxxx" contient alors

Le chemin d’accès au programme sera donc C:\Wxxxxx\Ateliers\ Programme Ateliers.xls 

Exemple : C:\WDUPONT\Ateliers\ Programme Ateliers.xls

Pour des raisons de commodité, créer un raccourci vers cet élément C:\Wxxxxx\Ateliers\ Programme Ateliers.xls  par exemple sur le bureau.
 

Il sera important que le fichier Trame rapport atelier.doc ne reçoive aucune modification de l’utilisateur dans la mesure où il est le réceptacle d'éléments issus de la feuille Excel

La rédaction du rapport se réalise en quatre phases dans l’ordre suivant :

  • L’encodage des fiches « machines ».

  • L’encodage des fiches « bâtiment ».

  • L’encodage de la partie administrative.

  • La compilation du rapport (le transfert des fiches machines et bâtiment vers le rapport).


Lors de la préparation de la visite, il est nécessaire d’imprimer les fiches de contrôles de la partie administrative et des machines concernées.

Lors de l’ouverture du programme, la feuille suivante apparaît à l’écran.

Impression des fiches :

à l’aide de la souris, effectuez un clic gauche sur le bouton « Imprimer une fiche »

Une nouvelle page « Impression » des fiches apparaît à l’écran.

A l’aide de la première liste déroulante, sélectionnez la famille de fiches (administratif et bâtiment, machine outil, fer, Etc.)

  • A l’aide de la seconde liste déroulante, sélectionnez le nom de la fiche.

  • Indiquez ensuite le nombre de copie souhaitée.

 Une fois les sélections faites, à l’aide de la souris, effectuez un click droit sur le bouton « Imprimer »

Une fenêtre permettant le choix de l’imprimante apparaît à l’écran.

Sélectionnez l’imprimante désirée pour l’impression et cliquez ensuite sur OK.

Vous pouvez ensuite imprimer une nouvelle fiche en cliquant sur le bouton « Nouvelle impression » et recommencer l’étape décrite ci-dessus.

Dès que l’ensemble des fiches nécessaires est imprimé, cliquez sur le bouton « Terminer »


Audit

Prenons l’exemple d’un « Tour ».

Sur la fiche de contrôle indiquez

  • la « Marque »,

  • le « numéro de série »,

  • le « Type » et

  • l’année de fabrication

Lors de la vérification de la machine, pour chaque question posée dans la check-list, entourez la réponse adéquate.

 

Encodage

Lan00cer le « Programme Ateliers ».

 

A l’aide de la souris, effectuez un cliquez sur le bouton « Créer une fiche rapport machine ».

 

 

La page « Saisie des données » apparaît à l’écran.

Entrer votre nom d’utilisateur et cliquez sur « Valider ».

Attention : le Nom d’utilisateur est celui utilisé pour créer le répertoire pour l’installation du programme
Exemple : WDUPONT

 

Vous avez dès lors 2 choix :

-      Soit créer un nouveau rapport ;

-      Soit continuer un rapport existant ;

 

S’il s’agit de votre premier rapport, cliquez sur le bouton
« Nouveau rapport ».

Il vous est dès lors demandé d’entrer le « Nom de l’Etablissement ».

Cliquez ensuite sur « Valider ». un classeur Excel portant le nom de l’établissement est alors créé et enregistré à l’emplacement suivant : C:\WDUPONT\Ateliers\

Si vous souhaitez compléter un rapport existant, cliquez sur le bouton « Rapport Existant » 

 

 

Sélectionnez ensuite le fichier souhaité dans la liste déroulante.

 Cliquez ensuite sur  « Rechercher ».

Lorsque vous avez validé votre choix, la fenêtre d’encodage apparaît à l’écran.

A l’aide des listes déroulantes, sélectionnez la « Famille de machine »
(ex : Machine outil)
,

ainsi que le « Type de machine »
(exemple : Tour).

Validez ensuite votre choix.

Les codes phrases spécifiques à la machine sélectionnée s’affichent dans les colonnes de gauche des « Points généraux » et « Points spécifiques ».

Complétez les caractéristiques de la machine en veillant à ne pas utiliser les caractères suivants : « \ : / * [ et ].

 

En fonction des réponses aux questions posées dans la check-list, sélectionnez à l’aide de la souris, les points généraux et les points spécifiques.

Pour ce faire, positionnez le curseur sur le code phrase, faites un clic gauche en maintenant le bouton appuyé et faites glisser le code phrase vers la case remarque (une fois dans la case remarque, relâchez le bouton de la souris).

Procédez ainsi pour chaque code phrase.
(il vous est possible de supprimer une remarque en cliquant sur celle-ci puis sur supprimer une remarque).

Une fois les codes phrases sélectionnés,  cliquez sur « Valider la fiche ».

Dans le fichier portant le nom de l’établissement, un onglet portant le nom de la machine et son numéro de série est alors créé et implémenté d’un tableau trois colonnes reprenant les constatations et les recommandations de mise en conformité.

Il vous est possible d’encoder de nouvelles fiches en cliquant sur le bouton « Créer une nouvelle fiche » et recommencer l’encodage tel que décrit ci-dessus.

Chaque machine sera enregistrée dans un nouvel onglet.

Lorsque votre encodage est terminé, cliquez sur « Quitter l’encodage ».

Le fichier portant le nom de l’établissement est enregistré et fermé automatiquement.

La première fenêtre revient à l’écran.


Sur la première fenêtre, choisissez

« Créer une fiche rapport bâtiment ».

L’encodage de celui-ci se réalisera sur base de la check-list « bâtiment ».

 

 

La fenêtre « Remarques occupationnelle et infrastructurelle » apparaît à l’écran.

 

Introduisez votre identifiant puis cliquez sur « Valider ».

 

Comme pour l’encodage d’une fiche machine, Vous pouvez dès lors sélectionner « Nouveau rapport » ou « Rapport existant »

A titre d’exemple, sélectionnons un fichier existant et cliquez sur rechercher.

Introduisez la dénomination de l’atelier.

Celui-ci peut être soit un nom de bâtiment, soit un nom d’atelier (il est donc permis de considérer un bâtiment dans son ensemble, soit un atelier indépendamment d’un autre).

 

En fonction des réponses aux questions posées dans la check-list « bâtiment », sélectionnez à l’aide de la souris,

  • Les mesures à charge de l’établissement scolaire et

  • les mesures à charge de la DGI.

Pour ce faire, positionnez le curseur sur le code phrase, faites un clic gauche en maintenant le bouton appuyé et faites glisser le code phrase vers la case remarque (une fois dans la case remarque, relâchez le bouton de la souris).

Procédez ainsi pour chaque code phrase
(il vous est possible de supprimer une remarque en cliquant sur celle-ci puis sur supprimer une remarque).

L’encodage terminé, cliquez sur « Valider ».

Les données seront intégrées dans deux nouveaux onglets du document Excel et portent les noms de

  • « Mesures occupants » et

  • « Mesures AGI »

ll vous est possible de créer un nouveau bâtiment ou de quitter l’encodage.

Lorsque vous créez un nouveau bâtiment, les données seront intégrées dans les onglets précités.

Dès que vous avez terminé l’encodage, cliquez sur « Quitter l’encodage ».

La première fenêtre revient à l’écran.

 

Il est important de spécifier que lorsque l’on commence l’encodage de celui-ci, il est impératif d’en achever l’encodage. Il ne sera plus possible de modifier la base du rapport depuis le « programme ateliers ».

L’encodage de celui-ci se réalisera sur base des check-listes « Renseignements généraux », « Formation » et Contrôle périodiques ».

Dans la fenêtre « Sélection d’une opération », sélectionnez « Rapport (partie administrative) »

 

 

La fenêtre « Partie administrative » apparaît à l’écran.

Entrez votre identifiant / nom d'utilisateur (Exemple : DUPONT) puis cliquez sur « Valider ».

 

 

 

En fonction des réponses aux questions posées dans les check-listes « Renseignement généraux », « Contrôles » et « Formation » sélectionnez à l’aide de la souris, les mesures pour chaque check-liste.

Pour ce faire, positionnez le curseur sur le code phrase, faites un clic gauche en maintenant le bouton appuyé et faites glisser le code phrase vers la case remarque (une fois dans la case remarque, relâchez le bouton de la souris).

Procédez ainsi pour chaque code phrase. (il vous est possible de supprimer une remarque en cliquant sur celle-ci puis sur supprimer une remarque).

 

 

Une fois l’encodage terminé, Cliquez sur « Valider ».

L’ensemble des phrases types correspondantes aux codes phrases sélectionnés est inséré dans un document word (Trame rapport.doc) en des endroits bien précis du document.

Cliquez ensuite sur « Save/Exit » pour enregistrer le document et quitter l’encodage.

Une petite fenêtre apparaît et vous invite à Nommer le document Word.

Après voir introduit le nom, cliquez sur OK.

Le programme revient sur la première fenêtre.

 


Cette manœuvre s’effectue lorsque l’ensemble des fiches « Machines », fiches « Bâtiment », ainsi que la partie administrative ont été encodés.

Sur la fenêtre « Sélection d’une opération », cliquez sur le bouton « Compilation du rapport ».

Une fenêtre vous demandera de confirmer que vous avez bien encodé toutes les données.

 

La fenêtre « Compilation du rapport s’affichera à l’écran.

 

Vous y indiquez votre nom d’identifiant. Et cliquez sur « Valider ».

Sélectionnez le document source (xls). Il s’agit du document Excel dans lequel les fiches « Machine » et fiches « Bâtiment ».

 

Sélectionner le document cible (Doc). Il s’agit du document Word dans lequel les renseignements administratifs ont été enregistrés.

 

Une fois la sélection faite, Cliquez sur « Rechercher ».

 

Dès que le bouton Compilation du rapport sera actif, Cliquez dessus. Le programme réalisera un transfert des fiches « Machines » et Fiches « bâtiment » dans le rapport Word.

Dès que la compilation est terminée, il vous sera possible de revenir à la fenêtre « Sélection d’une Opération » en cliquant sur le bouton « Quitter la compilation ».