Autres pages traitant de ces sujets :Révision : 09/03/2017


Signalisation - Défense d'éteindre avec de l'eau
  Défense d'éteindre avec de l'eau
 Pictogramme 





 Explication

L'eau est le moyen d'extinction qui vient le plus souvent à l'esprit parce qu'elle est généralement disponible en grandes quantités, facile à transporter, facile à utiliser et possède de plus une grande capacité de refroidissement.

C'est pourquoi, en cas d'incendie, on fait quasi automatiquement appel à l'utilisation de l'eau.

Le signal d'interdiction a pour but d'éliminer le danger qui apparaîtrait aux endroits où l'on tenterait d'éteindre un incendie avec de l'eau.

Dans certains cas, l'extinction d'un incendie peut comporter un danger caché qui menace principalement la personne en train de le combattre. Ce second danger peut consister dans le fait que la réaction thermique soit augmentée par l'eau ou du moins ne soit pas diminuée.

De plus, il est possible qu'un courant électrique atteigne la personne via le jet d'eau, par exemple, en cas de feu dans une installation électrique.

Dans tous ces cas, l'extinction au moyen d'eau doit être interdite. D'autres moyens d'extinction comme des extincteurs portatifs ou mobiles à base de poudre, d'anhydride carbonique (CO2) ou de halons devront être utilisés pour combattre l'incendie.

Par exemple, dans le cas d'un incendie se développant dans le bac à huile ou à graisse d'une friteuse, ne jamais essayer d'éteindre le foyer avec de l'eau. Cette tentative d'extinction entraîne un véritable emballement de l'incendie se caractérisant par une " boule de feu " qui embraserait la cuisine et pourrait brûler gravement les personnes entourant la friteuse.

La solution est de :

  • Couper le gaz ou le courant;
  • Couvrir la friteuse avec un couvercle, une couverture en fibres de verre ou un linge mouillé;
  • Ne jamais déplacer une friteuse en feu.